Créateurs d’applications tactiles et de solutions d’affichage dynamique

01 30 09 79 60

Pourquoi digitaliser son point de vente ?

28/12/2016
pourquoi-digitaliser-son-point-de-vente

De nos jours, les clients ne font plus les magasins de la même manière.

En effet, le digital a fait son apparition pour moderniser la façon de faire son shopping.

Il est à présent lié aux points de vente (on et offline).

Pour cela, il a été mis en place différents canaux pour faciliter ses achats mais aussi pour fidéliser sa clientèle.

Quels sont ces dispositifs digitaux qui ont été créés et quelle est leur exacte utilité ?

Voici quelques explications qui permettront de mieux comprendre ces nouveaux systèmes de vente.

Les magasins et le digital, un bon accord

Les marchés de l’habillement,, de la chaussure, de l’ameublement et autre sont en perpétuelle mutation depuis plusieurs années.

Prenons l’exemple du Click & Collect. Il s’agit là d’un procédé très ingénieux qui permet aux clients de réaliser leurs achats sur le site internet qui a cette fonctionnalité. Ils peuvent ainsi régler leurs produits via le site ou directement en boutique.

Ce dispositif ne cesse de progresser car il offre la possibilité aux clients de faire leur shopping tranquillement sans aucune pression tout en étant à leur domicile avec leur ordinateur ou à l’extérieur avec leur mobile.

De plus, lorsqu’ils viennent retirer leur colis en magasin, ils peuvent ainsi acheter un produit additionnel qu’ils n’avaient pas forcément vu sur internet ou qui vient juste d’être mis en surface de vente.

Il y a aussi la e-reservation qui s’avère être très utile dans le sens où le client peut réserver dans le magasin de son choix un article qu’il souhaite voir ou essayer avant de finaliser son achat.

Ce procédé est appréciable car le client ne doit rien payer et peut laisser l’article si celui-ci ne lui convient pas.

Un petit plus et pas des moindres, les clients qui ont effectué leurs achats sur internet peuvent aller les récupérer dans un point relais de leur choix.

Exemple, le client n’a pas le temps de se rendre au magasin en question, il peut se faire livrer dans une boutique à côté de son domicile ou de son travail.

C’est un réel gain de temps.

Des points de vente liées aux réseaux sociaux

A la base, les réseaux sociaux sont des outils qui servent à communiquer avec ses amis, sa famille.

Mais aujourd’hui ils sont tout aussi utiles dans les points de vente.

On peut remarquer que les réseaux sociaux ont pris place au sein même de grandes enseignes.

Les grands noms du milieu du prêt-à-porter ont repenser le parcours client ainsi que la place du point de vente en y incorporant le digital.

Ceci a pour but de différencier les marques entre elles et de théâtraliser le magasin afin d’être au plus proche de ses clients.

Le point de vente est par la même occasion un moyen efficace d’engendrer un contenu exclusif qui rassemble et consolide sa communauté de marque.

Les marques ont alors sorti toute leur artillerie pour sortir du lot tout comme l’a fait H&M en Suède en 2013.

À l’occasion de la sortie de la collection d’Isabelle Marant, l’enseigne a fait installé un panneau publicitaire à la vitre flouée le tout relié à Twitter.

Pour voir le vêtement en question, il fallait tweeter le #HmlookNBook et chaque jour un indice était révélé. Les twittos pouvaient alors réserver et acheter les articles avec leur mobile, les récupérer en boutique, le tout en avant-première.

Puis c’est Marc Jacobs qui s’est lancé en ouvrant un pop-up store inédit afin de faire la pub de son nouveau parfum Daisy.

Pendant 3 jours, les clients qui postaient des messages sur les réseaux sociaux avec le #MJDaisyChain gagnaient des cadeaux.

Il était même possible de voir ces différents messages sur les murs de la boutique et la meilleure photo remportait un sac à main.

Mettre en place un panneau publicitaire lié aux réseaux sociaux, inciter les clients à poster des messages ou des photos, faciliter les achats et leur retrait, voici tout autant de dispositifs digitaux qui sont de réels boosters pour les magasins.

Les chiffres d’affaires s’en ressentent et la fidélisation de leur clientèle ne cesse de progresser.

Contactez-nous